La place de Marie au temps de l’Avent (suite) 

Dans les prières de l’Avent et du temps de Noël, la place de Marie est mise en valeur. Par exemple, du 17 au 24 décembre, une préface évoque "celui que la vierge attendait avec amour" ; L’antienne de communion du 18 décembre reprend "voici que la vierge va mettre au monde un fils". Elle accueille le Christ et se met à son service. Elle a été la première et la plus parfaite chrétienne. Elle a été de façon unique le Temple de l’Esprit Saint.

L’ange dans le récit de l’Annonciation s’adresse à Marie : "Je te salue, Comblée de grâce" (Luc 1,28). La miséricorde et l’amour de Dieu ont devancé le péché, jusqu’à faire qu’elle soit sans péché et comblée de grâce. Cette grâce s’est déployée en amour et s’est traduite en fidélité à Dieu et en service des autres. En Marie, on ne peut séparer l’accueil et la réponse, le don reçu et l’action.

Marie, Comblée de grâce, nous attend et nous invite à découvrir la grâce de Dieu. Elle nous appelle à vivre de l’Esprit Saint, selon notre vocation, à devenir des témoins de l’amour de Dieu pour le monde.

                                                                             B.Catton